• Durbon 2014 Une future zone Blanche ?

    Bien protégés des ondes de la téléphonie mobile, de la wi-fi, etc... dans les gorges du Riou froid toutes proches de Lus la croix haute en Isère, ce rassemblement organisé par l'association "une terre pour les EHS" s'est tenu du 28 août au 1er septembre 2014.

    Ce rassemblement a surtout permis aux participants d'échanger et de débattre sur leur pathologie et sur les solutions qui pourraient leur permettre de ne plus être en souffrance et en errance quasi permanente pour certains d'entre eux.

    ( l'électro-hypersensibilité n'est pas reconnue par nos états bien qu'à travers le monde le nombre de personnes EHS soit de plus en plus élevé et touche une population de plus en plus jeune)

    Un déplacement sur le site de la chartreuse a mis en évidence qu'il n'est pas actuellement assimilable à une zone blanche, les mesures laissant apparaitre un champ électrique au voisinage de 10mV/m

    (Interview de P.Tribaudeau et M.Rivasi)  par DCI TV

    Ce jeudi a été pour les EHS l'occasion de rencontrer quelques personnalités des administrations locales ainsi que du monde politique, scientifique, médical et d'associations sensibles à la souffrance et la détresse des EHS.

    Le Vendredi l'intervention du Directeur de la MDPH (maison départementale du Handiccap de Valence fut l'occasion de solliciter un traitement égalitaire des dossiers des personnes atteintes de SICEM , Le directeur s'engage à faire remonter au niveau national cette revendication en attendant la reconnaissance de cette pathologie environnementale.

    Parmi les intervenants venus à la rencontre des EHS,

    - Michèle Rivasi, Criirad et Criirem, euro-députée EELV souhaite participer à la création et à la "promotion" d'un pojet pilote pour créer un site "zone blanche" (sans aucune onde électromagnétique artificielle) permettant ainsi à un certain nombre de personnes EHS en détresse de trouver un refuge leur offrant ainsi une possibilité de rémission à leurs souffrances.

    - Anne-Marie Hautant, vice-présidente région Paca, EELV

    - Catherine Neyrand, association POEM26

    - Dr Jean-Pierre Marc-Vergne, chercheur à l'INSERM de Toulouse

    - Dr Pierre Souvet, président de l'ASEF

    Quelques EHS ont fait part de leur témoignages, témoignages poignants fait à la foi de douleur et d'incompréhension, tous se retrouvent confinés dans une souffrance extrême due d'une part à leur pathologie non reconnue, mais également du à leur isolement forcé de toute vie sociale, par un monde "moderne" saturé d'ondes électromagnétiques type GSM, 4G, wi-fi, le réseau électrique 50 Hz, etc ...

    monde dont ils sont aujourd'hui exclus et dont nous serons peut être exclus demain si nous ne nous mobilisons pas d'avantage pour soutenir leurs actions.

    Publications

    Le très bon reportage de FranceTVInfo
    Le Dauphiné
    FR3
    Le Parisien (article et vidéo) : Je regarde
    Europe1:Je regarde
    La Croix : Je regarde