• Antenne photonique

    Les opérateurs sans modération

     Un avenir possible Le LI-FI

     Un avenir lointain (Antenne photonique )

     

    Les Antennes individuelles chez les particuliers

    La solution pour disséminer des antennes de téléphonie mobile dans toutes les villes et villages de France afin de satisfaire le maximum d'opérateurs privés: Les Hotspots Wifi !!

    Le  Rapport d'étude (2008) sur la couverture très Haut Débit des Territoires, ARCEP 2011

    1- Précisions concernant ADN 2607 et la FTTH  dans l'habitat diffus qui sera peut-être choisie !

    2- Le rapport De couverture THD (page 16 l'Ain et d'autre départements ont des projets .....)

    3- Des technologies mixtes (VDSL) montrent l'intérêt d'un service public qui se serait développé si FTélecom n'était pas privatisé car il serait naturellement favorisé et ... L’Europe interdit ainsi un progrès décisif !   Le Sateelite KA-SAT améliorerant la couverture haut débit en France

    L'ARCEP réagit avec ces recommandations en 2011 ! peut-être des considérations électoralistes l'y poussent-elles !

    4- Testez vos possibilités Internet en Drôme-Ardèche

     Un Plan de 20 Milliard d'euros est prévu sur 10ans pour couvrir l'ensemble du territoire National en Fibre Optique

    D'où la décision de Février 2014 d'une ville totalement câblée

    Le LI-FI est à la peine

    Il  faut encore bien du courage pour s'équiper car cela ne semble pas prometteur dans le monde commercial comme le furent les technologies sans fil wi-fi ...

    Et ce n'est bien sûr pas la dangerosité que l'on mettait en avant

    LE CRISTAL PHOTONIQUE REND L'ANTENNE PLUS SÉLECTIVE

    Un principe interférentiel commandé qui libère la communication uniquement dans un faisceau directif et non plus comme actuellement une communication qui s'établit par l'intensification de la puissance du couple antenne-récepteur (le "portable") et malheureusement dans toute les directions: Autrement exprimé ce serait un peu comme en radiophonie l'émetteur pour économiser de la puissance ne fournit pas la "porteuse" trop gourmande en ressource énergétique mais seulement une fraction de l'émission (Bande latérale", la porteuse étant régénérée par le récepteur lui-même !!

    Le 08 décembre 2005 par Hassan Meddah | L'Usine Nouvelle n° 2989

    Grâce à un cristal enrobant l'antenne, des chercheurs ont conçu des émetteurs capables de rayonner dans une direction précise.

    Emettre uniquement là où c'est nécessaire, le pari est en train d'être gagné. Pour y parvenir, les laboratoires de l'Institut d'électronique fondamentale d'Orsay et l'IETR 2 de Rennes associés à France Télécom et à la PME Advanten ont conçu un nouveau type d'émetteur.

    Celui-ci est constitué d'une antenne enrobée par un matériau aux propriétés très particulières : un cristal photonique métallique et contrôlable. Il s'agit d'un matériau obtenu par l'empilement périodique tridimensionnel d'un même motif de matière. Résultat : l'onde électromagnétique incidente est totalement réfléchie pour peu que sa longueur d'onde soit inférieure ou égale à la dimension du motif du cristal. Au contraire, pour laisser s'échapper l'onde en différents points du matériau, on modifie alors les propriétés de propagation du cristal en insérant des défauts dans ce cristal, contrôlés à l'aide des courants électriques. « En maîtrisant le courant électrique grâce à des diodes électroniques, on peut rendre le matériau transparent ou réfléchissant », explique André de Lustrac, responsable de l'équipe « cristaux photoniques et méta-matériaux » à l'IEF d'Orsay et professeur à Paris X.

    Un premier prototype a été mis au point par la PME Advanten, spécialisée dans la conception et la réalisation de systèmes radio. En forme de cylindre, il est constitué d'une mousse présentant des trous réguliers. « La périphérie de chaque trou, de 1 à 2 millimètres de diamètre, est en fait métallisée. Deux couches successives de trous se trouvent reliées par une couche de diodes. Le procédé de réalisation des trous est déjà industrialisé », explique Jean-Pierre Daniel, son directeur scientifique. Ce qui débouche sur une antenne très compacte de 25 centimètres de hauteur pour un diamètre de 22 centimètres.   Lire la suite ....